L’histoire de Mon Mari

L'histoire de mon mariLe gluten a détruit la santé de mon mari.  Complètement!  Le diagnostic tardif et une alimentation qui n’excluait pas le gluten pendant plusieurs années ont provoqué des complications au fil des années.  Le gluten affecte le système immunitaire et la paroi de l’intestin grêle provoquant une carence importante en vitamines et en minéraux.  Cette déficience nutritionnelle au fil des années, a mené à diverses complications neurologiques sérieuses.

Je remercie mon mari qui accepte que je partage sur mon blog ce qui lui est arrivé dernièrement. Peut-être vous reconnaîtrez vous dans son histoire.

Peut-être vous reconnaîtrez vous dans son histoire.

Mon mari a été diagnostiqué pour une dépression nerveuse ………….. au lieu d’être diagnostiqué cœliaque.  Il était suivit par un psychiatre et prenait des antidépresseurs tels que du Olanzapine, Sertraline, Onazepam, Tamsulosin, Candesartan, Methylphenidate, etc.  Pendant presque deux ans, mon mari a changé de prescription chaque trois mois car il ne ressentait aucune amélioration.  Ce fut très difficile pour moi et les enfants car on ne voyait pas la lumière au bout du tunnel. Aucun médicament ne semblait fonctionner. C’était tellement inquiétant; je me sentais surtout si impuissante face à mon mari.

Son état s’est dégradé.  Il était de plus en plus dépressif – suicidaire – parlait peu, dormait beaucoup et ne semblait plus faire de cas des enfants, ni de moi.  Chaque fois qu’il allait voir le psychiatre, mon mari revenait avec une nouvelle prescription et chaque fois, le médicament ne semblait avoir aucun effet sur sa « dépression ».

L’Association canadienne de la maladie cœliaque explique que cette maladie est une affection dans laquelle la surface d’absorption de l’intestin grêle est endommagée par une protéine appelée gluten.  Cette affection entraîne l’incapacité du corps à absorber les nutriments : protéines, gras, glucides, vitamines et minéraux, qui sont nécessaires à une bonne santé.  Cette carence peut provoquer des symptômes comme des douleurs abdominales, des flatulences et des diarrhées.  Certaines personnes développeront la fibromyalgie, des troubles de mémoires et de concentration, le diabète de type 2, le cancer du côlon, la maladie de Crohn, l’arthrite, la dépression endogène, la fatigue chronique, etc. D’OÙ L’IMPORTANCE DE NE PAS TRICHER.

Notre médecin de famille s’est excusé en disant qu’il ne connaissait pas l’intolérance au gluten et le psychiatre a complètement rejeté la thèse du gluten en lien avec la dépression. Nous avons découvert que même les médicaments prescrits contenaient du gluten!!!  Il y en souvent aussi dans les vitamines.  Même si mon mari revient du monde des « morts » – parce que c’est ce qu’il était – ni l’un ni l’autre n’est intéressé à notre histoire et à la rémission soudaine de mon mari.  Je suis vraiment choquée.

Après seulement quelques mois à manger sans gluten mon mari se sent mieux de façon spectaculaire.  C’est complètement dingue et complètement ahurissant.

A cause de l’imperméabilité de ses intestins, mon mari a développé à quatre reprises une infection à la levure – CANDIDA – qui le rendait léthargique, extrêmement fatigué, appétit coupé, confus, incapacité à se concentrer, etc.  La levure se nourrissant de sucre et de glucose, mon mari a opté d’arrêter complètement pour 15 jours, la consommation de tous les types de sucres.  Ce régime est extrêmement restrictif puisqu’il élimine entre autres tous les aliments contenant des sucres ou des glucides (céréales, pain, pâtes, riz, pommes de terre, carottes, etc…).

Depuis, il a réduit leur consommation au minimum, prend régulièrement des probiotiques Bio-K et des Oméga de qualité.  Vous pouvez lire l’article «De la Fragilité du Système Digestif : Corrélation Entre Intolérance au Gluten et Candidose» que j’ai placé sur mon blog.

Cela va faire bientôt 3 ans que nous avons adopté le régime hypotoxique et depuis c’est toute la famille qui va mieux.  Avant de tomber en dépression, le corps de mon mari a montré plusieurs signaux d’alerte, mais comme la médecine traditionnelle traite surtout la maladie et non la cause, mon mari prenait des médicaments pour soulager ses symptômes alors que sa condition se détériorait au fil des ans.

Mon mari a toujours eu des infections d’oreilles depuis son enfance.  Malgré une chirurgie aux tympans, mon mari devait mettre des gouttes antibiotiques chaque soir.  Otites à répétitions.

Même chose pour le nez puisqu’il n’arrivait pas à bien respirer.  Mon mari a même subi une chirurgie au nez il y a quatre ans dans l’espoir de mieux respirer et surtout de mieux dormir.  Il était si fatigué, que durant ses pauses du dîner, il devait aller faire une sieste dans l’auto.  C’était l’enfer.  Malgré la CPAP qu’il utilisait la nuit pour son apnée du sommeil, rien ne fonctionnait.  Il manquait d’air, étant toujours congestionné.

Eh bien, tout cela est chose du passé maintenant.  Pour nous il est clair que l’alimentation est le facteur majeur qui rendait mon mari si malade et chroniquement sujet à des maladies causées par le gluten et les produits laitiers.

Je peux vous assurer que pour notre famille, le régime hypotoxique ce n’est pas une mode mais une question de santé.  J’espère que notre histoire pourra aider quelqu’un à retrouver la santé et la vie!

9 thoughts on “L’histoire de Mon Mari

  • Je voulais commenter sur votre section trucs culinaires : La sauce soya VH et la sauce Worcestershire Heinz sont sans gluten au Canada!(mentionné sur le site). Pour les épices, moi j'utilise G.Dion (sans gluten, bon prix et on n'a même l'option biologique si on veut débourser quelques sous de plus!).

    Reply
  • Merci pour cet article, je confirme, j'ai cessé le gluten et le sucre pour ma sclérose en plaques, et j'ai été surprise de voir ma dépression guérie,ma dépression a duré plus d'une vingtaine d'années, je suis ravie des résultats sur mon corps et sur mon mental.
    katia

    Reply
  • Merci Katia pour votre témoignage. Comme je l'ai dit dans mon blog, les pilules ne sont pas toujours la solution. Il faut parfois regarder ce qu'il y a dans notre assiette et comprendre que certains aliments nous rendent malades.

    Reply
  • Bonjour,
    je ne comprends pas votre conclusion: "un régime sans gluten ET SANS PRODUITS LAITIERS"; si votre mari est coeliaque, ainsi que votre fille, éviction du gluten OK, mais les produits laitiers lui sont permis. Par contre si VOUS jugez nécessaire de suivre vous-même pour des raisons personnelles et toute votre famille pour d'autres raisons le régime hypotoxique de Seignalet, pourquoi pas? Mais je pense qu'il faudrait bien discriminer le pourquoi du comment.

    Reply
  • Je vois que vous n'avez pas bien lu mon histoire car j'explique clairement pourquoi le gluten ET les produits laitiers sont néfastes pour la santé pour MA santé et celle de mes enfants. Une bonne relecture vous permettra de comprendre le pourquoi du comment.

    Reply
  • Bonjour Julie, à la page 47 du livre de madame Lagacé, il est écrit que la dépression endogène est une maladie d'encrassage et qu'en faisant le régime hypotoxique, le taux de succès est de 100%. Celà a été la même chose pour mon mari et j'ai reçu quelques messages de personnes, d'une dame en autre, dépressive pendant 20 ans qui a retrouvé une vie normale en changeant son alimentation. Je vous suggère d'en discuter avec votre médecin surtout si votre médication n'a jamais amélioré votre été de santé comme c'était le cas avec mon mari.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *